En bref : Theolia, enXco, EnR au Mexique, Dong Energy

Print Friendly, PDF & Email

International

  • Eolien au Maroc

Comme prévu, le spécialiste de l’éolien terrestre Theolia et l’Office National de l’Electricité marocain (ONE) ont lancé conjointement un appel d’offres pour sélectionner les prestataires et les fournisseurs de turbines pour la première phase d’un parc de 300 MW près de Tanger. Cette phase de repowering portera la puissance installée du parc d’Al Koudia al Baida de 50 à 100 MW. Le Maroc prévoit de réaliser d’ici à 2020 un programme d’au moins 2 GW d’énergie éolienne. Dans ce cadre, EDF EN vient de remporter un beau marché pour le parc de Taza (150 MW) dans le nord du pays, avec le japonais Mitsui et le fabricant de turbines Alstom.

  • Solaire aux Etats-Unis

La filiale américaine d’EDF EN, enXco, a choisi Bechtel, l’un de plus grands groupes d’ingénierie au monde et constructeur des centrales nucléaires, pour développer son parc photovoltaïque Catalina dans le désert californien du Mojave. Ce parc aura une puissance de 110 MW et devrait alimenter en électricité 35 000 foyers. La construction doit démarrer en mai, si tous les permis sont obtenus à temps, pour être achevée en 2013. Bechtel, qui diversifie son portefeuille de projets verts, développe par ailleurs avec BrightSource trois projets dans le solaire thermique, dont le pharaonique Ivanpah de 400 MW.

  • Energies renouvelables au Mexique

Le Mexique veut adopter une feuille de route énergétique aussi ambitieuse que son voisin californien. Il compte réduire de 30% ses émissions de CO2 à l’horizon 2020. Le gouvernement Calderon mise sur une part d’EnR dans son mix énergétique de 35% en 2024 grâce à un dispositif d’aides pour le secteur. Un projet de loi, actuellement examiné par le Sénat, prévoit aussi de créer une commission en charge de la politique environnementale, qui imposera aux entreprises contribuant au réchauffement climatique de publier un rapport d’émissions. Le Mexique veut également mettre en place un système de Bourse du carbone.

  • Energies renouvelables au Danemark

Henrik Poulsen, ancien PDG de TDC (plus grande entreprise télécom danoise), succèdera à Anders Eldrup à la tête de l’énergéticien public Dong Energy en novembre 2012. L’ancien patron de Dong, en poste pendant 10 ans, a été contraint au départ le mois dernier après la révélation d’une entente avec une poignée d’employés à qui il avait accepté de verser des bonus de rétention, selon des informations parues dans la presse danoise.