Solaire : qui survivra à la crise ?

Print Friendly, PDF & Email

Cliquez ici pour la présentation de Marc Claverie (Grant Thornton) sur l’industrie solaire (pdf)

Conférences GreenUnivers
(Contact : [email protected])

Quels producteurs solaires survivront à la crise ? Un plateau d’exception pour faire le point le 28 mars !

Des faillites en cascades en Europe et aux Etats-Unis, des pertes colossales pour les groupes restants, des subventions qui se réduisent comme peau de chagrin… Le  secteur photovoltaïque mondial tangue, secoué par une féroce guerre des prix, alimentée par la surproduction en Asie.  Le prix des modules PV a chuté de près de 70% en trois ans.

Résultats : des producteurs occidentaux qui délocalisent, ferment boutique ou sont rachetés, alors que les panneaux chinois ont conquis plus de 50% du marché solaire mondial.

D’où l’apparition de taxes protectionnistes, déjà appliquées en Italie et depuis peu aux Etats-Unis, et évoquées en France. Mais ces mesures divisent les Occidentaux, car paradoxalement, la seule solution pour les installateurs solaires face à la réduction des tarifs d’achat est de recourir aux panneaux très bon marché fabriqués en Chine. Et ce raz-de-marée de produits chinois fait aussi diminuer le prix de l’énergie solaire dans le monde, une très bonne nouvelle pour l’environnement.

Pour essayer de comprendre qui survivra à ce maelström en France et en Europe, avec quelle stratégie et quelle technologie, GreenUnivers a réuni, dans le cadre de ses conférences thématiques, les dirigeants des principaux acteurs français et internationaux le 28 mars, avec comme partenaires Total et Grant Thornton :

  • Key speaker, Jean-Yves Daclin, directeur solaire-photovoltaïque de Total.
  • Table ronde : Jean-Marc Auffret, directeur des ventes de Bosch Solar France , Björn Emde, communication manager de Suntech Europe, Ciro Ahumada, directeur Q-Cells Europe et directeur général de Q-Cells France, Laurent Giraud, président de Solarezo, Olivier Kerrec, directeur général de Nexcis, Marc Claverie, associé Transaction Advisory Services et responsable cleantech de  Grant Thornton.

Ils ont débattu des thèmes les plus sensibles : la consolidation du marché, la concurrence internationale, la compétitivité des technologies et l’impact des mesures protectionnistes.