Nouvel appel à projets de l’Ademe sur les réseaux électriques intelligents

Print Friendly, PDF & Email

Comme prévu, l’Ademe lance un quatrième appel à manifestations d’intérêt (AMI) sur les réseaux électriques intelligents, quelques jours après la publication des lauréats du troisième appel, réalisé en 2011.

La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 10 décembre 2012. Si l’objectif général de cet appel est d’améliorer l’insertion de la production d’énergies renouvelables dans le réseau (notamment de trouver des solutions pour dépasser le seuil de 30 % d’intégration des énergies renouvelables), il met l’accent sur les dispositifs d’information liés à la consommation : les outils d’observation et de pilotage des réseaux.

Deux types de dossiers sont attendus :

  • Des projets visant à lever des verrous technologiques, soit dans les technologies favorisant la supervision et la sécurisation des infrastructures du réseau électrique, soit des technologies favorisant la gestion énergétique par le consommateur.
  • Des projets démonstrateurs, dont l’enjeu est de valider l’impact réel du déploiement des solutions technologiques envisagées.

Pour les projets visant à lever des verrous technologiques, seront instruits en priorité les projets dont le montant total des dépenses proposées est supérieur à 3 millions d’euros. Pour les projets de démonstrateurs, seront instruits en priorité les projets dont le montant est supérieur à 5 millions d’euros.

Les vainqueurs de cet AMI bénéficieront d’une dotation sous forme de subventions pour un maximum d’un tiers du montant total, ou d’avances remboursables et interventions en capital pour au moins deux tiers du montant.

Parmi les critères de sélection, l’Ademe s’intéresse au contenu innovant des projets, à leur qualité économique et financière ou encore à la prise en compte des dimensions sociale, sociétale et environnementale.

L’Ademe est l’opérateur pour le secteur des réseaux intelligents dans le cadre des Investissements d’Avenir, secteur doté d’une enveloppe de 215 millions d’euros.

Pour en savoir plus sur cette appel à projets : site de l’Ademe