DCNS : « Notre ambition est de prendre le contrôle des hydroliennes d’OpenHydro » (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Sur le marché de l’énergie des courants, DCNS voit ses rivaux mettre les bouchées doubles : l’allemand Siemens a récemment avalé le britannique Marine Current Turbines et l’autrichien Andritz s’est emparé du norvégien Hammerfest Strøm. Egalement ambitieux, le groupe de construction navale est obligé de réagir s’il ne veut pas se laisser distancer. Il a déjà annoncé la semaine dernière un important projet d’usine d’hydroliennes à Cherbourg (Manche) et ne cache plus désormais qu’il espère monter au capital du fabricant de turbines OpenHydro, dont il est actionnaire depuis janvier 2011.

DCNS, qui détient 11% du capital de la société irlandaise, ...