Biomasse : E.ON hésite en Grande-Bretagne, accélère en France (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

La France deviendrait-elle plus favorable à la biomasse que le Royaume-Uni ? C’est en tout cas ce que montre l’énergéticien allemand E.ON, qui va développer une centrale de 150 MW dans le sud de la France mais hésite à construire une installation de même envergure au Royaume-Uni, après avoir pourtant obtenu le feu vert du gouvernement.

Le groupe redoute ...