Renault choisit Chargemaster pour recharger ses voitures

Print Friendly, PDF & Email

Article actualisé le 3 février avec nouveaux chiffres de l’entreprise

Chargemaster et Vinci Energies ont remporté l’appel d’offres lancé par Renault en France pour le développement et l’installation d’un réseau de points de chargement de véhicules électriques (VE) dans ses parkings, pour les véhicules de ses salariés et visiteurs. Une dizaine de sites du constructeur seront équipés, notamment tous ceux de la région parisienne (siège, centres d’ingénierie, de tests et usines de VE). Le montant du contrat n’a pas été communiqué.

C’est un test pour les salariés du constructeur. Ceux-ci ont répondu « très favorablement » à une enquête sur ce projet qui doit « montrer la capacité à pouvoir recharger de manière normale et naturelle son véhicule », selon Xavier Montibert, directeur général de la filiale française de Chargemaster, créée en 2011.

Fondée en 2008 au Royaume-Uni, Chargemaster est spécialisée dans les technologies de recharge de VE. Cette société ambitieuse a commencé en novembre 2011 le déploiement de son réseau privé de bornes outre-Manche, où elle doit installer 4 000 bornes dans les 100 premières villes du pays. Elle équipe déjà le réseau britannique de Renault, qui vend dans ses concessions des bornes pour les particuliers. Son chiffre d’affaires devrait atteindre 4 millions d’euros en 2011. Il était de 1 million d’euros en 2010, en baisse par rapport à 2009 (1,3 million d’euros), selon le site britannique Companycheck.

« 6 à 8 heures de charge coûtent 1 euro »

Pour les sites de Renault, dès la fin du mois de mars, des bornes double charge de 3KW et 22KW permettront à une batterie vide de faire le plein, respectivement en 8 et 3 heures. Le prix de production de ces bornes par Chargemaster varie de 4.000 à 6.000 euros. Elles seront installées par son partenaire, le groupe Vinci Energies (5 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2010). La recharge sera gratuite dans un premier temps pour les salariés de Renault.

Chargemaster compte aussi, à plus long terme, vendre des bornes aux particuliers. La société est déjà présente sur ce marché au Royaume-Uni, avec des formules d’abonnement. Selon Xavier Montibert, l’installation coûte 500 euros chez un particulier et « à titre indicatif, 6 à 8 heures de charge coûtent 1 euro ».