Mauvaise passe pour Amyris, un des paris de Total

Print Friendly, PDF & Email

Introduit en Bourse en 2010 et soutenu par Total, l’un de ses principaux actionnaires, le spécialiste américain des biocarburants et de la chimie verte Amyris a vu son cours dégringoler de 30% depuis vendredi, après avoir annoncé qu’il réduisait ses ambitions dans les biocarburants, faute d’avoir encore réussi à monter en puissance dans sa première usine en construction. Et dans la foulée, le groupe a précisé qu’il ne parviendrait pas à dégager un cash flow positif cette année et qu’il comptait faire appel à ses actionnaires ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.