La Picardie, premier producteur d’énergie renouvelable en France

Print Friendly, PDF & Email

Qui sont les bons élèves et les cancres de l’énergie renouvelable en 2011 ? Le bulletin de note des 26 régions françaises vient de paraître, dans le deuxième baromètre des énergies renouvelables électriques en France réalisé par l’Observatoire des énergies renouvelables (Observ’ER).

Le tableau d’honneur revient à la Picardie, au Languedoc-Roussillon et au Centre qui se placent en haut du classement de la production d’énergie renouvelable (hors hydraulique) avec respectivement 1421 GWh, 1382 GWh et 1228 GWh produits en 2010. La Picardie possède le deuxième parc d’énergie renouvelable (avec 846 MW installés), derrière la Champagne-Ardenne (860 MW).

Sa première place de producteur d’énergie renouvelable, elle la doit à sa force de frappe dans l’éolien : avec 1339 GWh produits en 2010, elle devance le Languedoc-Roussillon (1201 GWh), le Centre (1088 GWh) et la Champagne-Ardenne (1018 GWh), dans un mouchoir de poche. En 2009, la championne de l’éolien français avait produit 1046 GWh, devant ses camarades du Centre (949 GWh), de Languedoc-Roussillon (903 GWh) et de Champagne-Ardenne (564 GWh). Par ailleurs, 56 % de la puissance éolienne installée sur le sol français, soit 3,5 GW (chiffre 2010), se concentre dans cinq régions : Champagne-Ardenne, Picardie, Bretagne, Centre et Lorraine.

Biomasse et photovoltaïque timides

Côté biomasse, la palme revient sans conteste à l’Ile de France avec 766 GWh produits (en 2009, dernier chiffre disponible), très loin devant la Haute-Normandie (490 GWh).

La production d’énergie solaire est encore plus timide et place, sans surprise, au premier rang les DOM-COM, avec 151 MW installés qui ont produit 102 GWh en 2010. Ils devancent Provence-Alpes-Côte d’Azur (82 GWh), le Languedoc-Roussillon (76 GWh) et Rhône-Alpes (64 GWh).

On notera le faible résultat de la Corse (2 GWh en 2010), loin de son potentiel avec une puissance de seulement 11 MW installée.

Toutes énergies renouvelables confondues, hors hydraulique, les trois cancres sont la Franche-Comté, l’Alsace et la Bourgogne.

Pour plus de détailsBaromètre 2011 des énergies renouvelables électriques en France, Observ’ER (pdf)