Huit navires australiens pour l’éolien offshore européen

Print Friendly, PDF & Email

Le développeur éolien britannique Norse Management a commandé au constructeur naval australien Strategic Marine huit navires-installateurs pour la maintenance des parcs éoliens offshore européens. Le premier navire sera livré en 2012, suivi des autres jusqu’au premier trimestre 2013.

Il existe une très forte demande en Europe, alors que l’enthousiasme  pour l’éolien en Allemagne, dans le Nord de l’Europe et en Grande-Bretagne se trouve ralenti par la pénurie de navires, effectuant le transport des hommes et matériels nécessaires à la maintenance des parcs en mer, sans parler des navires-installateurs, encore plus demandés.

Selon les prévisions de l’EWEA (Association européenne de l’énergie éolienne), les projets pour les parcs éoliens offshore en Europe devraient atteindre 40 GW en 2020 puis 150 GW en 2030, contre 4 GW actuellement.

Une entrée sur le marché européen

« La signature de ces contrats réalise notre volonté d’entrer sur le marché en expansion de l’éolien offshore en Europe », explique Strategic Marine. Créé en 2001, la société australienne construisait initialement des bateaux de pêche pour son marché intérieur. Aujourd’hui, le groupe a élargi ses activités au Vietnam, au Mexique ou à Singapour et se spécialise dans les navires-installateurs, navires militaires et paramilitaires, navires de transport de marchandises et navires de patrouille.

Son chantier naval de Singapour, qui accueille la construction des huit navires pour l’Europe, terminera son expansion en mai 2012.