En bref : Solaire thermique dans le Var, appel à projets dans le Nord, Siemens

Print Friendly, PDF & Email

France

  • Solaire thermique

Le Conseil général du Var lance un appel à projets pour développer des équipements solaires thermiques collectifs et des solutions de stockage d’énergie (froid, chaleur, électricité) permettant des économies d’énergie (eau chaude, chauffage). Un million d’euros et des actions de communication récompenseront les lauréats, qui devront réalisés leurs équipements dans le Var. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 6 avril 2012. Peuvent être candidats les communes, les établissements publics de coopération intercommunale, les bailleurs sociaux (publics ou privés) et les structures collectives hors secteur concurrentiel (copropriétés, associations…).

  • Appel à projets écotechnologies dans le Nord

Pour la troisième année, le réseau régional « J’Innove en Nord-Pas de Calais » et ses partenaires (CRCI, pôle de compétivité, incubateur…) lancent un appel à projets pour réduire les impacts négatifs des activités humaines sur la biodiversité. Ce dispositif de soutien est destiné aux PME-PMI, créateurs d’éco-entreprises et laboratoires, qui devront proposer des innovations dans le traitement de l’air, le recyclage, l’eau, l’écoconstruction, les énergies renouvelables… Selon les organisateurs, l’enveloppe globale du projet n’est pas prédéfinie et sera déterminée en fonction des demandes. Un accompagnement financier, juridique et commercial sera accordé aux lauréats. Les candidatures sont à déposer sur un site dédié, jusqu’au 16 mars 2012. Pour plus d’informations, cliquer ici.

International

  • Smart grid aux Etats-Unis

Siemens aurait déboursé entre 180 et 220 millions de dollars pour acquérir, en décembre 2011, la société californienne eMeter, l’un des leaders mondiaux de la gestion de données pour les compteurs intelligents, selon le site américain GreenTechmedia qui cite « deux sources proches du dossier ». Le groupe allemand avait réalisé un premier investissement dans eMeter en 2008, en  apportant 12,5 millions de dollars à son deuxième tour de table.