En bref : Biocarburants, Medgrid, BioAmber, Nanosolar

Print Friendly, PDF & Email

France

  • Biocarburants

La filière française des biocarburants – biodiesel et bioéthanol – monte au front à l’occasion du salon de l’agriculture à Paris et à deux mois de l’élection présidentielle. Parmi les revendications de son Livre Blanc (pdf) figurent le maintien d’une fiscalité favorable au moins jusqu’à fin 2015, la mise en place d’une feuille de route biocarburants 2020, l’accélération de la commercialisation des carburants « hybrides » (pétrole/biocarburant : B10, E20), le soutien aux carburants à haute teneur en biocarburant (filière superéthanol E85 et B30)… La filière souhaite pérenniser les 29 sites industriels de France (11.000 emplois directs et indirects) et rentabiliser les 2 milliards d’euros investis ces dernières années. De son côté, la Cour des comptes a publié en janvier dernier un rapport critique sur les biocarburants.

  • Réseaux électriques « intelligents »

Medgrid, le consortium qui vise le développement d’autoroutes énergétiques entre le sud de l’Europe et le nord de l’Afrique, a un nouvel actionnaire : l’opérateur d’énergie portugais REN. Ce dernier rejoint une équipe déjà bien fournie : Abengoa, Alstom Grid, Areva Renouvelables, Atos WorldGrid, CDC Infrastructures, EDF, Ineo (GDF Suez), Nemo, Nexans, TuNur, ONE, Pan Med Energy, Prysmian, Red Electrica, RTE, Siemens, Soitec, Taqa, Terna et Walid Elias Establishment. L’Agence française de développement (AFD) est également partie prenante au projet. Medgrid est très complémentaire de Desertec, qui cherche à développer des centrales d’énergies renouvelables de la Mauritanie au Maghreb.

International

  • Chimie verte

L’américain BioAmber, spécialiste de la chimie du végétal soutenu notamment par les français Sofinnova Partners et Siclanova (groupe Siclaé), boucle son troisième tour de table avec un investissement de 10 M$. Une première tranche de 20 M$ avait été levée en novembre dernier auprès de Naxos Capital, Sofinnova Partners, Mitsui & Co et le Clifton Group. BioAmber exploite notamment un pilote industriel pour la production d’acide succinique biosourcé à Pomacle (Marne). Une installation détenue par ARD (Agro-Industrie Recherches et Développements, filiale de Siclaé). ARD et Bioamber sont liés sur ce site jusqu’en juillet 2013. BioAmber a annoncé fin 2011 vouloir s’introduire en Bourse pour lever 150 M$.

  • Solaire 

La start-up américaine spécialiste des couches minces (CIGS) Nanosolar, dont EDF Energies Nouvelles est actionnaire et client, vient de lever 20 M$ (14,9 M€) auprès de ses actionnaires historiques américains Mohr Davidow Ventures et OnPoint Technologies, et d’un nouvel investisseur, le suisse Aeris Capital. La crise couvait chez Nanosolar, avec la nomination d’un nouveau PDG en janvier dernier sur fond de tempête solaire mondiale, due à la chute des prix des modules. Les producteurs de panneaux en couches minces ont été fortement fragilisés (faillite de Solyndra et Energy Conversions Devices, lourdes pertes de First Solar…).