Demeter recrute un expert de l’amorçage

Print Friendly, PDF & Email
DR

Benjamin Wainstain, 35 ans, vient de rejoindre Demeter Partners en qualité de directeur d’investissement. Il s’occupe du fonds d’amorçage que le fonds d’investissement est en train de monter, et dont la levée est en cours de finalisation.

Ce diplômé de Polytechnique et de l’Engref (Ecole nationale du génie rural, des eaux et des forêts) a débuté sa carrière dans le conseil en management chez BearingPoint, avant de s’intéresser au capital-risque à partir de 2007. Après un premier poste chez Innoven, il devient, en 2008, directeur d’investissement au sein de CEA Investissement, où il était responsable de l’activité énergie-environnement.

Premier fonds d’investissement français dans les cleantech avec 308 millions d’euros gérés dans le cadre de deux FCPR, Demeter était jusqu’à présent surtout actif dans le capital-développement. Son portefeuille compte une trentaine de participations, dont Solairedirect, Vergnet, Environnement SA, Methaneo, ACH (bâtiment vert) ou encore Aqualabo (eau).

L’amorçage devrait se développer dans les prochains mois en France grâce à la mise en place du Fonds national d’amorçage (FNA), doté de 400 millions d’euros dans le cadre des Investissements d’avenir. Ce fonds, géré par la Caisse des Dépôts via CDC Entreprises, doit intervenir dans les secteurs les plus porteurs pour l’économie, dont les écotechnologies. Emertec, l’autre fonds français spécialisé dans les cleantech, est également en train de monter un nouveau fonds dédié à l’amorçage qui vise une collecte d’une cinquantaine de millions d’euros d’ici la mi-2012.