Deals du 13 au 20 février : grandir à tout prix (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

C’est une véritable envolée des fusions-acquisitions dans les cleantech françaises cette semaine. Dans le solaire, le groupe Fonroche reprend Tendances Eco à la barre du tribunal; dans le bâtiment vert, Iso Inter s’empare de Madisolation avec l’aide du fonds iXO PE et côté recyclage, le groupe Secula, implanté en Bourgogne, met la main sur deux PME. Enfin dans le traitement des déchets organiques, les sociétés Terra Sol et Vidanges Lauriol se marient pour créer la holding Alliance Environnement, avec le soutien d’iXO PE, décidément très actif en ce début d’année.

Par secteur, la vedette revient au biogaz avec une belle levée de fonds de 25 millions d’euros pour Verdesis, filiale d’EDF EN, et un accord technologique pour Fonroche, nouveau venu sur ce marché. L’éolien est également en forme avec – enfin – le résultat tant attendu de l’appel d’offres outre-mer et en Corse pour le terrestre, qui profite à Aérowatt et à la start-up Alizéo. Dans l’offshore, les candidats à l’appel d’offres dévoilent peu à peu leurs cartouches.

Enfin, dans le solaire, la liste des victimes du moratoire s’allonge avec la liquidation de France Panneaux Solaires mais les demandes de raccordement reprennent de la vigueur, selon les dernières statistiques d’ERDF.

A l’international, les grands groupes solaires restent en difficultés : First Solar veut suspendre la moitié de sa production en Allemagne, le pionnier des couches minces ECD fait faillite, mais le chinois Trina contourne les législations protectionnistes européennes. Le fabricant de camionnettes électriques Smith semble renoncer à se coter et le jeune fabricant de biocarburants Amyris, un poulain de Total, traverse une mauvaise passe. Enfin dans les compteurs intelligents, secteur porteur, Itron se renforce dans la transmission des données par téléphonie. ...