Alstom : “Nos premières turbines éoliennes offshore ne seront pas installées en France” (Premium)

Print Friendly, PDF & Email
DR – GreenUnivers

Face à son grand rival Areva, Alstom montre ses muscles dans l’éolien en mer où il est candidat sur l’appel d’offres français de 3 GW aux côtés d’EDF Energies Nouvelles et Dong Energy. S’il remporte au moins 1,5 GW, le groupe déclenchera aussitôt un investissement industriel sur le port de Saint-Nazaire, à Montoir-de-Bretagne (Loire-Atlantique). En attendant, il dispose déjà d’un “atelier temporaire” au nord de Saint-Nazaire : un bâtiment qui ne paie pas de mine à l’extérieur, mais présente tous les outils nécessaires pour produire ...

Accédez à l'article complet

GreenUnivers, le média des professionnels de la transition énergétique.

Je m'abonne
  • Une veille quotidienne de l'actualité
  • Des baromètres et data exclusifs depuis 2008
  • Des invitations à nos conférences
Déjà abonné ?
Je me connecte

Article précédentDeals du 6 au 13 février : EDF sauve Photowatt, rush sur l’appel d’offres solaire (Premium)
Article suivantBâtiment vert : Iso Inter élargit son périmètre, avec le soutien d’iXO PE (Premium)