En bref : BlueNext, GDF Suez

Print Friendly, PDF & Email

France

  • Marché du carbone

BlueNext, la bourse européenne du carbone, va payer 32 millions d’euros d’indemnisation à l’Etat français. Le marché des « droits à polluer » a été le théâtre d’une gigantesque fraude à la TVA en 2008 et 2009 : près de 2 milliards d’euros ont été détournés au détriment du fisc français, selon Europol. Ce sont les deux actionnaires de BlueNext, Nyse Euronext et la Caisse des Dépôts, qui vont devoir débourser cette somme. Bercy, qui demandait 350 millions d’euros de dédommagement, leur a reproché  de ne pas avoir suffisamment alerté les services du ministère concernés sur les possibles transactions frauduleuses.

  • Eolien 

GDF Suez veut doubler son parc éolien terrestre en France d’ici à 2016, ce qui correspondrait à 2 GW de capacités installées. Le groupe vient tout juste de passer le cap de 1 GW de capacités installées, ce qui en fait, selon lui, le premier producteur de l’Hexagone avec une part de marché de 16%. Et il est par ailleurs candidat pour le premier appel d’offres français d’éolien offshore (3 GW ) avec Vinci, Areva Wind et E.ON sur au moins trois zones : Le Tréport (750 MW), Fécamp (500 MW) et Courseulles-sur-Mer (500 MW).