Deals du 2 au 9 janvier : nouveau souffle pour l’éolien français

Print Friendly, PDF & Email

Début d’année 2012 offensif dans l’éolien : à quelques jours de la clôture du premier appel d’offres offshore français (le 11 janvier), le terrestre est en effervescence avec un très beau contrat au Brésil pour Voltalia, qui a remporté 170 MW à développer lors des dernières enchères organisées par le pays. De son côté, GDF Suez vient de passer le cap de 1 GW de capacités installées et vise 2 GW d’ici à 2016 alors qu’Aérowatt, avec l’aide la Caisse des Dépôts, lance la construction de plusieurs nouveaux parcs. Et EDF EN met en œuvre son accord avec Vestas pour ses approvisionnements en turbines.

Dans le solaire, Photowatt, au bord du gouffre, espère le secours de l’Etat au moment où Bosch s’apprête à lancer sa production de panneaux photovoltaïques à Vénissieux (Rhône).

Enfin, le marché de la gestion des déchets commence également l’année en force avec une prochaine ouverture du capitale de Sepur alors que 2011 a encore vu de multiples acquisitions dans le recyclage, un marché toujours en consolidation avec deux groupes très offensifs : Guy Dauphin Environnement et Paprec.

A l’international, l’année commence par de gros contrats de smart grid pour ABB et Alstom, qui donnent le ton d’un secteur-phare en 2012. BASF et BP investissent dans des start-up américaines de biocarburants, autre secteur très tendance.

Enfin le premier bilan du marché solaire 2011 montre une hausse des installations de 34%, tirée par l’Italie, qui passe devant l’Allemagne grâce à des aides toujours élevées. Le chinois LDK s’intéresse pourtant au marché solaire allemand où il réalise une première acquisition. ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.