En bref : Tata et BP, Tres Amigas…

Print Friendly, PDF & Email

International

  • Solaire en Inde

Après l’annonce du pétrolier BP de renoncer à toute activité dans le solaire, le groupe indien Tata va acheter les 51% du capital détenus par le groupe britannique dans leur joint venture de 22 ans, Tata BP Solar India. Tata aura accès à la technologie de BP jusqu’en 2013. Le montant de la transaction, qui nécessite encore le feu vert des autorités indiennes, n’a pas encore été révélé. Tata Power est le plus grand énergéticien indépendant indien et mène une politique très active pour augmenter sa capacité solaire installée, actuellement de 125 MW dans le monde. L’Inde représente par ailleurs un marché en prometteur : en 2022, 7% de son électricité doit provenir des énergies renouvelables.

  • Smart grid aux Etats-Unis

Tres Amigas SuperStation, la société au centre du super réseau de smart grid que les Etats-Unis sont en train de construire pour unifier les trois grands réseaux électriques du pays dans l’état du Nouveau Mexique, lève 12 millions de dollars auprès de Mitsui & Co. Pour le géant japonais, c’est un petit investissement mais qui marque son entrée dans le secteur du smart grid. Il espère ainsi acquérir de l’expérience avant de se positionner sur les marchés japonais, européen et chinois. Et Tres Amigas boucle de son côté un tour de table total de 15 millions d’euros, dont 3 avaient déjà été obtenus en novembre.