Photovoltaïque : la réseau Soleil en Tête vacille à son tour (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Les signes de dépression se multiplient dans le solaire français. Alors que le Conseil d’Etat a reconnu la semaine dernière la légalité du moratoire instauré le 9 décembre dernier au grand dam de la filière (*), la liste des entreprises en difficulté s’allonge avec l’enseigne Soleil en Tête. Si la chute des petits installateurs indépendants passe plutôt inaperçue, celle des grandes franchises fait plus de bruit.

Basé à Fillinges (Haute-Savoie), Solepi, le propriétaire de Soleil en Tête, est en redressement judiciaire, selon une information publiée par Tecsol et confirmée par la société à GreenUnivers. Son réseau national de franchisés souffre, avec ...