Le bâtiment vert frappé par les nouvelles mesures d’austérité (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Parmi les nouvelles mesures d’austérité présentées aujourd’hui par le Premier ministre en vue de réduire le déficit public, plusieurs risquent d’affecter le développement de l’efficacité énergétique et le marché du bâtiment vert. François Fillon a en effet annoncé un rabot supplémentaire de 20% sur le crédit d’impôt développement durable, un recentrage du prêt à taux zéro pour en limiter le coût et un relèvement de la TVA de 5,5 à 7% qui concernera notamment la rénovation des logements. Voilà qui augure mal de l’avenir des conclusions de la table ronde sur l’efficacité énergétique, lancée par le gouvernement en juin dernier, qui sont attendues   ...