Incertitudes françaises pour First Solar en 2012 (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Alors qu’il vient d’être choisi aux Etats-Unis pour deux méga-centrales, l’américain First Solar voit arriver une année 2012 compliquée en France, comme la plupart de ses concurrents. Numéro un du marché aujourd’hui, tiendra-t-il le cap demain ? Entre les appels d’offres, l’avenir de son projet de Blanquefort et la guerre des prix, les incertitudes sont nombreuses. « Après la livraison de gros projets en cours, la croissance du marché français en 2012 devra passer par les appels d’offres sur les centrales de grande taille. C’est un point d’interrogation pour First Solar », note Pascal Tirtiaux, responsable grands comptes en France & Benelux.

Sur son projet d’usine à Blanquefort (Gironde), suspendu pour une durée indéterminée, le groupe américain souffle le chaud et le froid. Une chose est néanmoins sûre : le terrain est loué par le groupe jusqu’à ...