Deals du 14 au 21 novembre : l’éolien français bat de l’aile (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

En France, cette semaine, l’éolien souffre, le solaire gagne ses premiers succès à l’international et l’écomobilité séduit.

Dans l’éolien, le spécialiste de la maintenance Windtechnics a été déclaré en faillite alors que le fabricant d’éoliennes rabattables Alizéo, dont un site est en redressement judiciaire, cherche des fonds.

Côté solaire, l’heure est à l’offensive internationale avec de premiers succès : Fonroche a signé pour une centrale de 44 MW à Porto Rico, Soitec a obtenu des autorisations de vente de contrats d’énergie en Californie et va donc y construire une usine, une équipe d’équipementiers (ECM Technologies, Semco Engineering…) a vendu une usine de cellules au Kazakhstan… Dans l’Hexagone, Eneryo a inauguré une centrale de plus de 7 MW dans le Var, rescapée du moratoire, mais le parcours du combattant fut rude !

Et comme Eneryo, First Solar s’inquiète des incertitudes du marché français en 2012, mais se console par l’approche d’un très gros contrat pour équiper des centrales aux USA.

Dans l’électromobilité, un nouveau fonds doté de 30 M€, Ecomobilité Ventures, réunit la SNCF, Total, PSA Peugeot Citroën et Orange pour financer les jeunes sociétés françaises, et aussi européennes. De son côté, le leader tricolore des petits utilitaires électriques, Goupil Industrie, a séduit le groupe américain Polaris qui le rachète et l’aidera à se développer en Europe.

Notons encore cette semaine un rachat dans le secteur de l’analyse de l’eau et des fonds publics pour les énergies renouvelables du côté de la Caisse des Dépôts et de deux régions.

A l’international, deux sociétés ont de grandes ambitions en Bourse : Smith (camions électriques) et BioAmber (chimie verte).

Lire la synthèse détaillée des deals de la semaine (service réservé à nos abonnés) ...