Areva change de patron pour les énergies renouvelables

Print Friendly, PDF & Email

La branche Énergies renouvelables du groupe Areva change de directeur avec la nomination de Louis-François Durret, cinq mois après la prise de fonction du nouveau patron du groupe nucléaire, Luc Oursel, en remplacement d’Anne Lauvergeon. À compter du 1er décembre prochain, il remplacera Anil Srivastava, qui occupait ce poste depuis janvier 2009.

Louis-François Durret était directeur de la branche Combustible depuis 2008, après avoir été nommé directeur de l’audit en 2001 puis directeur des activités Enrichissement en 2004.

Sa carrière au sein du groupe a commencé chez Cogema, ex-Areva NC, où il fut successivement directeur de la stratégie (1993) puis directeur financier (1999). Juste avant, il était directeur adjoint de Comurhex (Conversion Métal URanium HEXafluorure), une société passée du groupe Pechiney à la Cogema en 1992. Il débuta sa carrière chez Pechiney. Il est diplômé de l’École nationale des Ponts et Chaussées et d’études approfondies en sciences économiques.

Désormais patron des énergies renouvelables (biomasse, solaire, éolien offshore), Louis-François Durret va pouvoir mettre à profit ses 20 années d’expérience au sein du groupe pour faire de cette activité une véritable locomotive de croissance, à l’heure où le marché nucléaire est malmené. Areva s’approche du cap des 2 milliards d’euros de carnet de commandes dans les énergies renouvelables en cumulé, sur un total groupe de 43 Mds au 30 juin 2011.

Sa nouvelle ambition est désormais de réaliser d’ici à 2015 un tiers de la croissance de son chiffre d’affaires dans les EnR. À court terme, Areva prépare notamment l’appel d’offres éolien offshore français portant sur une puissance de 3 GW. Le groupe a annoncé son intention de construire un complexe industriel au Havre en cas de succès.