Deux nouvelles start-up américaines du solaire séduites par la Chine

Print Friendly, PDF & Email

Les mariages d’intérêt entre les sociétés américaines et la main-d’œuvre chinoise continuent de fleurir : après Boston-Power, constructeur de batteries lithium-ion, ou Ascent, producteur de panneaux solaires en couches minces, c’est au tour de deux start-up qui conçoivent des cellules solaires, Silevo et Sunpreme, de mettre le cap sur l’Empire du Milieu.

Silevo a levé la semaine dernière 33 millions de dollars (24 millions d’euros) et Sunpreme vient de boucler un tour de table de 50 millions de dollars (36 millions d’euros). Ces financements doivent permettre aux deux entreprises californiennes de ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.