Les bus électriques de Proterra se financent (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Moins sexy que les voitures de sport électriques, les futurs bus électriques du jeune groupe américain Proterra attirent des fonds, car les bus urbains, aux trajets limités, prévisibles et lents, peuvent être électrifiés sans problème. Le constructeur, qui avait levé en juin 30 millions $ auprès notamment du fonds Kleiner Perkins (qui a pris la majorité) et de General Motors, a reçu ...

Article précédentEtats généraux du solaire : le nouveau lobby du photovoltaïque sera-t-il plus efficace ?
Article suivantSuccès en Bourse, succès public, la filière des granulés de bois décolle en France