L’air frais de Coolea lève des fonds

Print Friendly, PDF & Email

Cet été, l’air chaud a rafraîchi des locaux de la RATP, grâce à de simples filtres combinés à des ventilateurs, sans les gaz et la production de chaleur des systèmes d’air conditionné : la Régie est l’un des premiers groupes à avoir adopté le mécanisme économe de rafraîchissement d’air de la société grenobloise Coolea, qui, forte de ce contrat, a levé 200 000 € auprès des Business Angels de Savoie fin septembre.

La start-up, née en 2007, est déjà valorisée à un montant de ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.