Enquête solaire (1) : Comment l’industrie française résiste à la crise (Premium)

Print Friendly, PDF & Email
Image Credit © Sadeq

Double peine pour les industriels français du solaire : ils font face au retournement de leur marché domestique depuis près de 12 mois avec une ambition limitée de l’Etat (une trajectoire-cible de 500 MW par an) et subissent parallèlement un marché mondial compliqué, où la guerre des prix fait rage.

GreenUnivers a interrogé une dizaine de producteurs français* de modules photovoltaïques sur leur situation, leurs perspectives pour 2012 et leur vision du marché à moyen terme. L’enjeu pour beaucoup ? Résister, se réinventer pour être encore là en 2012-2013. Certains misent sur une évolution de la politique énergétique après l’élection présidentielle. D’autres espèrent tenir jusqu’à la parité réseau, attendue entre 2015-2020 en France et en Europe, qui permettra au marché de s’affranchir des aides de l’Etat. Car si à court terme, les temps sont durs, l’espoir domine à plus long terme avec une certitude : l’énergie solaire a un avenir radieux devant elle !

Le premier volet de notre dossier en trois parties analyse les stratégies mises en place pour ...

Article précédentZF obtient le feu vert de l’UE pour racheter Hansen (boîtes de vitesses pour éoliennes) (Premium)
Article suivantSolar Millennium vend Blythe et ses autres projets US à un développeur photovoltaïque (Premium)