Deals du 29 août au 5 septembre : série noire dans le solaire mondial (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

A l’international comme en France, c’est une rentrée dangereuse pour les producteurs de panneaux solaires : aux Etats-Unis, Solyndra, qui avait levé 1 milliard de dollars de fonds privés et touché un demi-milliard de Washington, a annoncé sa faillite, et le leader allemand SolarWorld ferme des usines sur les deux continents.

En France, si le premier semestre a été sinistre pour les installations éoliennes terrestres, les industriels restent actifs et s’arment pour les futurs parcs offshores. EADS Astrium démarre sa production de pales en Gironde et Nexans, le roi des câbles pour le raccordement, cible les marchés de l’offshore français, chinois et américain, STX avance sur plusieurs fronts et Brest se positionne pour devenir une base portuaire pour la future filière de l’éolien offshore et, plus largement, des énergies marines. Un secteur qui bouge : l’irlandais OpenHydro, dont DCNS est actionnaire, a mis à l’eau son hydrolienne au large de Paimpol-Bréhat dans le cadre d’un projet mené par EDF.

Dans le solaire au contraire, le installations ont bondi au premier semestre – signe de la hâte des développeurs pour bénéficier encore des anciens tarifs – ce qui profite surtout à First Solar, devenu de loin le premier fournisseur de panneaux du marché français cette année. Mais la filière continue à souffrir et les faillites se multiplient.

Parmi les deals d’envergure de cette rentrée, on signalera aussi un contrat pour Areva dans la biomasse aux Pays-Bas et un joli coup de pouce d’Oséo au projet de moteurs intelligents Nextsep. Enfin, les pôles de compétitivité multiplient les alliances dans le domaine du green business.

Lire ci-dessous la synthèse détaillée des deals de la semaine (service réservé à nos abonnés) ...