Deals du 19 au 26 septembre : il y a des cleantech qui croient à la Bourse ! (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Des petites sociétés et des grands groupes ont fait l’actualité des cleantech cette semaine. En France, côté PME, la Douaisienne de Basse Tension (DBT) a été sélectionnée par le constructeur japonais Nissan pour fabriquer ses bornes de recharge au même titre que quatre grandes entreprises européennes. Et dans le secteur de l’eau, c’est Sources qui décroche le gros lot en attirant à son capital BNP Paribas PE.

Du côté des grands groupes, Siemens fait une croix sur le nucléaire pour se tourner vers les énergies vertes et le gaz, Alstom avance ses pions dans l’éolien offshore aux Etats-Unis et le premier fonds « vert » français, Demeter, est consacré par ses pairs investisseur cleantech de l’année. Le gouvernement préfère lui concentrer ses efforts sur l’efficacité énergétique, mais rien de concret n’est encore décidé.

Au niveau sectoriel, le green IT est en effervescence avec l’offensive d’une société britannique en France alors que le solaire reste dans une passe difficile : en redressement judiciaire, le breton France Panneaux Solaires cherche une issue dans le bâtiment vert alors que l’allemand Centrosolar résiste avec notamment un beau contrat décroché auprès d’EDF. Saint-Gobain a lui choisi de se lancer sur le marché du solaire américain.

A l’international aussi, une très mauvaise nouvelle dans le secteur solaire : le leader américain First Solar s’est vu refuser par le gouvernement une méga-subvention pour l’une de ses trois futures grandes centrales au sol. Les nouvelles sont meilleures dans les biocarburants : sans s’émouvoir de la dégringolade des marchés boursiers,deux jeunes sociétés américaines de biocarburants de nouvelle génération, Mascoma et Fulcrum, ont annoncé vouloir se coter.

L’Asie est venue au secours de cleantech américaines en difficultés : le géant sud-coréen SK Group a épaulé HelioVolt (panneaux PV) et Boston-Power (batteries) trouve des appuis en Chine pour survivre. Et pourtant les cleantech d’Asie sont loin d’être  irréprochables, témoin l’usine polluante qu’a dû fermer Jinko Solar. La semaine a aussi vu une levée de fonds dans les voitures électriques.

Lire la synthèse détaillée des deals ci-dessous (service réservé aux abonnés) ...