Comment Siemens va devenir le premier conglomérat vert du monde (Premium)

Print Friendly, PDF & Email
Peter Löscher

Siemens pourrait bien devenir un cas d’école pour l’industrie mondiale de l’énergie en particulier et pour tout acteur ambitieux dans l’économie verte en général. Le leader mondial des turbines éoliennes offshore claque en effet la porte du nucléaire et se tourne davantage vers les énergies renouvelables.

Une annonce faite dans l’hebdomadaire « Der Spiegel » par son patron Peter Löscher, reconduit cet été pour cinq ans à la tête du géant allemand. C’est un virage stratégique pragmatique à l’heure où Berlin ne veut plus de centrales nucléaires et pourrait devenir la référence mondiale de l’éolien en mer.

Mais l’éolien n’est que la face émergée de l’iceberg vert, version Siemens. Et le nucléaire n’est que le dernier symbole d’une mutation profonde du groupe, engagée depuis plusieurs années maintenant. Siemens est déjà présent sur de multiples pans de l’économie verte : les énergies renouvelables, la ...