Attaque sur l’éolien offshore : vers une guerre des recours des anti-éoliens ? (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Deux mois seulement après le lancement de l’appel d’offres éolien offshore français pour développer 3.000 MW, l’Etat et la filière subissent la première attaque en règle de la part des acteurs anti-éolien. La Fédération environnement durable (FED) vient de déposer un recours gracieux auprès des ministres chargés de l’Ecologie et de l’Industrie en vue d’obtenir le retrait de l’appel d’offres. Elle veut empêcher l’installation des éoliennes pour éviter des nuisances visuelles. Une stratégie qui a déjà fait ses preuves par le passé : le projet éolien offshore de Veulettes-sur-Mer (Seine-Maritime), remporté par le développeur Enertrag au début des années 2000, est aujourd’hui bloqué, enseveli sous les recours.

Quelles sont les conséquences pour la suite de l’appel d’offres et pour les entreprises de la filière ? « Quels que soient les arguments juridiques du recours gracieux déposé par ce type d’association, cette situation va perturber et compliquer le dispositif d’appel d’offres, souligne Maître Arnaud Gossement, du Cabinet Huglo Lepage. C’est une épée ...