Suntech Power dans le rouge, marge en baisse

Print Friendly, PDF & Email

Après First Solar et SunPower, c’est Suntech qui boit la tasse. Le n°1 mondial des panneaux solaires, le groupe chinois Suntech Power, a affiché un lourd déficit au 2ème trimestre, avec une perte de 259,5 millions de dollars, pénalisé par la baisse du prix de vente de ses panneaux, malgré une forte hausse des volumes écoulés. Sa marge brute a fondu, comme d’ailleurs celle de ses concurrents, revenant à seulement 4,1%.

Une bonne partie de ces mauvais résultats est liée à la rupture d’un contrat décennal de fourniture de wafers de silicium avec le groupe MEMC, ce qui lui coûte 212 millions de dollars en dédits et dévaluations d’actifs, mais dont Suntech espère retirer 400 millions de dollars d’économies sur 5 ans en produisant lui-même ses wafers, car le prix du silicium dégringole.

Ses recettes trimestrielles ont bondi de 32,9% sur un an, à 830,7 M$, grâce à une augmentation de 48% des volumes vendus. Mais son bénéfice opérationnel a été divisé par quatre à 33,7 millions et sa marge a chuté à 4,1%, contre 19,7% un an plus tôt. Hors charges MEMC, néanmoins, elle serait à 15,1%.

Par rapport au 1er trimestre, les recettes du groupe ont cependant reculé de 5,3%, toujours à cause de la baisse du prix de vente des panneaux qui n’a pas été compensée par la hausse des volumes.

Espoir d’amélioration au 3ème trimestre

La perte nette est largement due aux charges de 212 millions de dollars liées à la  rupture du contrat avec MEMC. En outre Suntech a décidé de fermer sa filiale allemande CSG Solar et son usine, ce qui lui coûtera 13,8 millions $. Hors éléments exceptionnels, la perte nette ressortirait à 33,7 millions contre un bénéfice hors exceptionnels de 5,8 millions un an plus tôt.

Le groupe attend une nette amélioration au 3ème trimestre : une hausse des volumes de 15% par rapport au 2T et surtout une marge remontée à 11-13%. Il prévoit toujours des ventes de 2,2 GW cette année et un chiffre d’affaires de 3,2 à 3,4 milliards $. Il compte aussi porter sa capacité de production de wafers à 1,6 GW d’ici fin 2011 et maintenant sa capacité de production de cellules et panneaux à 2,4 GW.

Son portefeuille de projets de centrales au sol s’est accru de 190 MW en partenariat avec Solarhybrid en Europe, et 200 MW en Amérique du Nord. Suntech explique aussi gagner du terrain en Chine, où le marché connaît un rebond grâce au nouveau tarif de rachat.