Hydrolienne de Paimpol-Bréhat : dix enjeux pour éviter la noyade (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Après l’hydrolienne de la start-up Sabella, déjà testée dans les eaux bretonnes, c’est au tour de la machine de l’irlandais OpenHydro, dont DCNS a acquis 8% du capital en début d’année, de prendre la mer en France. Son hydrolienne pilote a été mise à l’eau ce mercredi à 8 km au large de l’île de Bréhat (Côtes d’Armor), pour quelques mois seulement dans le cadre d’une expérimentation menée par EDF. L’énergéticien vise ensuite le déploiement d’une ferme pilote de quatre machines durant l’été 2012 (vidéo), avec un raccordement au réseau prévu l’automne suivant.

L’hydrolienne d’OpenHydro va-t-elle fonctionner ? Même si aujourd’hui plusieurs grands projets commerciaux d’hydroliennes sont sur les rails en Europe, avec Atlantis Resources, Marine Current Turbines (MCT) ou encore Hammerfest Strom, ce jeune marché a aussi essuyé des échecs sévères ...

 

 

Article précédentLes pôles de compétitivité font une rentrée verte
Article suivantAreva vend une centrale biomasse aux Pays-Bas (Premium)

5 COMMENTS

  1. Malgré les difficultés de mise en place des groupes hydroliens, il faut persévérer dans cette voie.
    L’énergie des marées , c’est sûr, puissant, calculable, immuable, ce n’est pas du vent !
    De Paimpol à Cherbourg, le potentiel énergétique des marées est immense.
    La technologie des turbines et des alternateurs est facilement maîtrisable.
    Le meilleur du renouvelable pour autant que l’on respecte les pêcheurs et le transport maritime.

  2. Ce qui est surtout impressionnant c’est la capacité d’EDF à se diversifier sans aller jusqu’au bout des autres projets tant qu’il y a de l’argent à prendre. GDF-Suez a au moins la sagesse de rendre un projet viable sur le long terme.

  3. c est bien c est bien mais il faudra être sur que cela n interfere pas sur l’ océan, la géothermie c est bien mais si on pompait trop, l éolien idem .
    mettons l accent sur le recyclage plus que sur le recherche de ressource et surtout mettons l accent sur la diminution de notre consommation

Comments are closed.