Éolien en mer – Les ports (4) : Cherbourg bouscule les grands ports (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Cherbourg ne veut pas jouer les seconds rôles dans l’éolien offshore français ! Les Ports Normands Associés (PNA – syndicat mixte), l’autorité portuaire des places de Cherbourg et de Caen-Ouistreham, veut s’affirmer comme une place industrielle crédible pour le secteur. L’enjeu :  héberger un fabricant de turbines et accueillir une partie de la future industrie éolienne offshore tricolore (génératrices, mâts, pales, fondations et autres composants connexes).

Sur fond d’appel d’offres (3 GW en compétition sur cinq zones), plusieurs industriels d’envergure cherchent actuellement une place portuaire stratégique où poser leurs bagages : des grands turbiniers comme Areva et Alstom, notamment, à côté d’une ribambelle d’entreprises positionnées sur d’autres éléments de la chaîne de valeur.

Notre série sur les ports de l’éolien en mer braque son phare sur Cherbourg, après Bordeaux, Le Havre et Dunkerque. Moins puissant que ces concurrents mais idéalement situé en pleine Manche, le port normand dispose ...