Orège vise la croissance internationale avec le soutien de deux fonds

Print Friendly, PDF & Email

Les sociétés françaises semblent intéresser de plus en plus les financiers étrangers : après les 10,6 millions d’euros levés par Enablon auprès du fonds britannique Environmental Technologies Fund en juin,c’est au tour d’Orège, ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.