Think, premier mort des voitures électriques (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Il lutte contre les vents adverses depuis deux ans, mais a fini par capituler : le norvégien Think, « le » petit constructeur de voitures électriques européen, va déposer son bilan, faute d’avoir levé les fonds recherchés. L’annonce de sa prochaine mise en faillite devant les tribunaux norvégiens a été révélée par son actionnaire, le fabricant de batteries lithium-ion Ener1, ...

 

Article précédentÉolien offshore : Vers une ferme Alpha ventus à la française ? (Premium)
Article suivantIT for green : Enablon veut continuer à croître avec un fonds britannique (Premium)

Comments are closed.