Pessimiste sur les ombrières solaires en France, Coruscant décroche 5 (derniers ?) MW (Premium)

Print Friendly, PDF & Email
Coruscant

Début juin, Renault annonçait un pharaonique projet d’ombrières photovoltaïques sur les parkings de ses sites industriels français (parkings du personnel et plateformes de stockage). Six futurs sites ont été développés initialement par Eiffage, qui a passé le relais pour la construction et le financement des centrales. Cinq projets ont été vendus à l’espagnol Gestamp Solar, avec une option sur le sixième. Finalement, c’est le français Coruscant qui met la main sur ce 6e lot, situé sur le site de Cléon (Seine-Maritime). Une bouffé d’air pour ce spécialiste des ombrières photovoltaïques, inquiet de l’exclusion probable des ombrières photovoltaïques dans les futurs appels d’offres sur les installations de plus de 100 kW. La PME entrevoit un salut à l’international ...