Les Investissements d’avenir ciblent la filière des déchets

Print Friendly, PDF & Email

Dans la dynamique des appels à manifestations d’intérêt (AMI) lancés dans le cadre des Investissements d’avenir, l’Etat récidive dans le secteur des déchets. Il confie à l’Ademe la gestion d’un AMI « Collecte, tri, recyclage et valorisation des déchets », ouvert jusqu’au 1er octobre prochain. Le dispositif concerne toute la chaîne de valeur et vise à trouver des solutions technologiques pour gérer et valoriser les 771 millions de tonnes de déchets produits chaque année par la France.

L’AMI vise tous les types de matières, hormis les déchets nucléaires, les sédiments et les terres excavées. Les démonstrateurs, les expérimentations préindustrielles et les plateformes technologiques proposés par les candidats devront répondre à plusieurs enjeux :

  • mobiliser et valoriser des gisements de déchets pour lesquels le taux de recyclage ou de valorisation est encore insuffisant,
  • faire évoluer les centres de tri vers plus de flexibilité, de modularité et de performance,
  • développer l’utilisation de matières recyclées dans les produits et matériaux,
  • optimiser la production d’énergie à partir de déchets,
  • anticiper le recyclage et la valorisation de futurs déchets,
  • mieux connaître l’origine et la composition des matières sur l’ensemble des filières.

Plusieurs critères départageront les dossiers : techniques, procédés et méthodes utilisés, produits et services visés, modèles d’affaire, logistique, etc. Sont également ciblées les innovations organisationnelles correspondant à de nouvelles coopérations entre agents économiques. Les projets associant différents acteurs industriels d’une même filière seront privilégiés.

Pour plus de renseignements :

Le site Internet des Investissements d’avenir