L’association des industriels du photovoltaïque a un nouveau président

Print Friendly, PDF & Email

Loïc de Poix, PDG du groupe MPO, un spécialiste du disque optique qui se positionne dans la fabrication de cellules solaires avec sa filiale MPO Energy, est le nouveau président de l’Association de l’industrie photovoltaïque française (AIPF), dont il était jusque là vice-président. Il succède à Yann Maus, président du groupe Fonroche, qui avait été le premier président de cette toute jeune association. Révélé par le site « Plein Soleil », ce changement de président a été confirmé à GreenUnivers.

Loïc de Poix, 60 ans, est président du directoire de MPO et président de MPO Energy qu’il a fondée en 2010. La société vise la production d’une cellule photovoltaïque avec un rendement de 20%, baptisée MPO Solo. Avant de se lancer, MPO avait créé le consortium PV 20 avec d’autres PME pour travailler sur un programme de R&D sur les cellules en silicium cristallin à haut rendement. MPO Energy a levé 4 millions d’euros en décembre 2010, dont une partie auprès du fonds Demeter, pour financer une première ligne de production sur son site d’Averton (Mayenne).

L’AIPF a été fondée en septembre 2010 par des industriels désireux de soutenir la filière photovoltaïque après la remise du rapport Charpin, de l’Inspection générale des Finances, qui préconisait une remise à plat du cadre réglementaire solaire. Parmi les premières entreprises à rejoindre l’AIPF se trouvent Fonroche, MPO Energy, Emix, KDG Energy, Seemco Engineering, Sillia Energie, Solairedirect, Solarezo…

Dans un contexte compliqué où de nombreuses entreprises du solaire connaissent des difficultés, l’AIPF tente de défendre la jeune filière industrielle photovoltaïque française et se veut force de proposition vis-à-vis des pouvoirs publics.