Toshiba remporte Landis+Gyr et devient roi des compteurs

Print Friendly, PDF & Email

Cette fois le japonais Toshiba a gagné : grâce à une forte surenchère, le conglomérat vient de conclure le rachat du co-leader mondial des compteurs intelligents, le suisse Landis+Gyr,  pour 2,3 milliards de dollars en cash. Il devient ainsi l’un des acteurs de poids du smart grid mondial.

Une victoire pour Toshiba, qui avait échoué de peu fin 2009 à racheter Areva T&D, la branche de transmission et de distribution électrique d’Areva, finalement vendue au tandem franco-français Alstom-Schneider Electric.

La preuve que Toshiba avait donc décidé de se lancer plus avant dans la gestion de l’énergie bien avant le tremblement de terre de mars et la catastrophe nucléaire qui en a suivi. Mais le désastre de Fukushima l’a certainement poussé à accélérer dans cette voie, quitte à payer le prix fort, pour compenser les ralentissements des programmes nucléaires un peu partout.

Car depuis 2006, ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.