Les collectivités françaises s’enthousiasment pour les écoquartiers

Print Friendly, PDF & Email

Les premiers résultats du deuxième appel à projets Ecoquartiers, lancé par l’Etat en janvier dernier, sont plutôt prometteurs : les collectivités sont de plus en plus nombreuses à vouloir développer des quartiers durables. Le premier appel à projets de 2009 avait réuni 160 dossiers, pour 28 lauréats. En 2011, la machine s’emballe avec 394 dossiers reçus pour le dispositif Ecoquartiers 2011.

Les dossiers concernent l’ensemble du territoire métropolitain et les régions d’outre-mer. Près de 23% des dossiers ont été déposés par des petites communes, de moins de 2.000 habitants. Une petite majorité des demandes provient de communes moyennes, de 2.000 à 20.000 habitants.

Plus de 60% des projets déposés ont déjà dépassé le stade des simples études : plus de 100 projets sont en phase opérationnelle, et 140 en phase pré-opérationnelle.

Le ministère de l’Environnement va examiner ces 394 demandes jusqu’à fin juin. Ensuite, une commission d’analyse et d’appui se réunira cet été pour établir la liste des projets récompensés. Le palmarès Ecoquartiers 2011 sera annoncé à l’automne prochain.

Pour aller plus loin :

Le site Internet du ministère de l’Environnement sur les Ecoquartiers.

La plateforme Internet Ecoquartiers 2011

Article précédentABB s’offre un spécialiste du courant continu pour data centers (Premium)
Article suivantSiemens : Areva et Alstom seront de durs compétiteurs dans l’éolien offshore mais… (Premium)

1 COMMENT

  1. Bonjour,

    Le développement des projets écoquartiers est un signe qui montre bien que les logiques d’éco-mobilité et de re-dynamisation des zones rurales seront au coeur de la ville de demain.

    Pour aller dans ce sens, idéalement, tous les quartiers disposeraient d’un espace de travail afin de permettre à chacun d’avoir accès à un bureau près de chez soi, tout en étant connecté à son entreprise et à ses collègues via les NTIC.

    Je suis convaincue que passer des heures dans les transports n’est pas la solution (cf notre vidéo à ce sujet : http://www.neo-nomade.com/blog/stress-transport-et-video/), mais que rester chez soi ne permet pas toujours des conditions idéales pour bien télétravailler.

    Un outil référence les lieux de travail alternatifs en France : plus de 400 télécentres, coworking spaces, centres d’affaires… sont déjà geo-localisés sur http://www.neo-nomade.com. Vous en connaissez aussi? N’hésitez pas à donner votre avis ou à ajouter vos lieux favoris!

Comments are closed.