La réforme solaire italienne plombe le solaire mondial (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Pour la première fois depuis 2 ans, les ventes mondiales de panneaux solaires ont diminué au 1er trimestre, une baisse de près de 10% par rapport au 4ème trimestre 2010, selon IMS Research.Tous les leaders mondiaux sont touchés. Voir notre Repère: résultats comparés des TP 10 mondiaux)

Cause principale, la longue incertitude sur les baisses du tarif de rachat solaire en Italie, qui s’est enfin conclue la semaine dernière par l’annonce de réductions drastiques, quoique un peu moindres qu’attendu. Les plus grands fabricants comme l’américain First Solar, le chinois JA Solar et Trina Solar ont vu leur chiffre d’affaires sérieusement diminuer. SunPower, très présent en Italie a même basculé dans le rouge, et Q-Cells est resté lourdement déficitaire. Seul Canadian Solar est presque épargné.

C’est aussi le cas pour Suntech, le leader mondial, qui a réussi à réaliser un chiffre d’affaires trimestriel de 877 M $, en hausse  de 49% sur un an et en recul de seulement 7% sur l’excellent 4ème trimestre 2010, à cause de l’Italie, a noté son PDG. La baisse des prix est passée par là puisque la hausse des livraisons en volume est nettement supérieure (+62% sur un an). La marge est mieux que préservée, à 19% au 1er trimestre contre 19,2% un an plus tôt mais 16,2% au 4ème trimestre 2010. Le groupe a cependant réduit sa prévision de chiffre d’affaires pour 2011 à 3,3-3,5 milliards de dollars, soit 100 millions de moins que son estimation précédente, et averti que l’année sera très difficile pour le secteur même si le groupe prévoit des marges stables.

Les prix moyens des panneaux, qui étaient restés relativement stables en 2010 grâce à la forte demande en Europe, et notamment en Italie, ont également fortement chuté ...