Investissements des fonds français dans les cleantech : 25,6 millions au premier trimestre 2011

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris

Après une année 2010 exceptionnelle pour le soutien des fonds de private equity français aux entreprises des cleantech avec plus de 262 millions d’euros investis, 2011 a démarré plus lentement, selon le baromètre trimestriel du Club Cleantech de l’Association française des investisseurs en capital (Afic), réalisé à partir des données de GreenUnivers en partenariat avec Ernst & Young.

Dix-sept levées de fonds ont été recensées en capital-risque et capital développement pour un montant global de 25,6 millions d’euros. Au premier trimestre 2010, vingt opérations avaient été comptabilisées pour un montant de 55,5 millions d’euros.

L’efficacité énergétique en tête

Du côté des secteurs, ce trimestre confirme la diversification des investissements observée fin 2010 et le recul des énergies renouvelables. Le secteur qui a le plus attiré les fonds au premier trimestre est ainsi celui de l’efficacité énergétique (dont le bâtiment vert) avec 5 deals signés pour 9,7 millions d’euros devant les transports et le traitement de l’eau/air/sol qui affichent chacun quatre opérations. Les énergies renouvelables arrivent seulement au quatrième rang avec trois levées de fonds.

Par stade de maturité, les opérations de capital développement ont été les plus nombreuses (7) pour un montant de près de 15 millions d’euros.

Parmi les opérations les plus importantes du trimestre, la levée de fonds de FAM Automobiles (véhicules électriques) de 3,7 millions auprès de BNP Paribas Private Equity et Airfi (Alsace inter régio fonds d’investissement) ou encore celle de la société belge Ikaros Solar de 2 millions d’euros auprès de Crédit Agricole Private Equity.

Télécharger le baromètre du Club Cleantech AFIC du 1er trimestre 2011 (PDF)

Plus d’informations sur le Club Cleantech AFIC ici.