Areva nomme le pilote de son activité éolien offshore

Print Friendly, PDF & Email

Après avoir signé un rapprochement stratégique avec GDF Suez et Vinci, Areva Wind se dote d’un capitaine pour affronter la première bataille française de l’éolien offshore. Jean Huby est nommé directeur de l’activité « éolien en mer » du groupe nucléaire. Sa nomination coïncide avec l’accélération d’Areva sur ce marché.

Le marché français ne représente que l’un des axes de développement du groupe, qui lorgne aussi les autres marchés européens. Mais Jean Huby aura la charge de piloter la stratégie d’Areva Wind pour l’appel d’offres de 3.000 MW qui doit être lancé dans les prochaines semaines.

Deux priorités devraient guider son action dans les prochains mois : la gestion du rôle d’Areva dans le cadre du consortium monté avec GDF Suez et Vinci, et le développement d’une stratégie industrielle visant la construction de deux usines en France (production de pales et unité d’assemblage de nacelles).

Diplômé de l’École Polytechnique, Ingénieur des Mines et titulaire d’un DEA en Sciences Économiques, ce jeune dirigeant a démarré sa carrière en 2000 comme ingénieur au sein du groupe de travaux publics Solétanche-Bachy (aujourd’hui Vinci) puis à la division téléphonie mobile de Sagem (aujourd’hui Safran). En 2002, il rejoint la Commission européenne, et est nommé assistant du directeur général à la concurrence, le britannique Philip Lowe, en 2005. En 2007, il devient conseiller du commissaire européen Jacques Barrot, alors en charge des transports.

Sa carrière chez Areva débute en septembre 2008 : il devient directeur de la stratégie du groupe. En février 2011, il est nommé directeur adjoint du Business Group Energies Renouvelables.