2011 commence mal pour First Solar, qui gèle « indéfiniment » son usine française (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Les coupes dans les aides au solaire en Allemagne et en Italie, qui freinent les installations photovoltaïques, l’incertitude de la politique française ainsi que la chute rapide des prix des panneaux pour cause de concurrence chinoise, ont laminé les résultats de l’américain First Solar, n°2 mondial des cellules solaires. Au point qu’il va tenter une nouvelle technologie, les panneaux CIGS ...

Article précédentLes installations solaires allemandes ralentiront cette année, à 6 GW (Premium)
Article suivantL’Éthiopie rapproche Vergnet et Alstom dans l’éolien (Premium)