Saft-Johnson Controls met le cap sur la Chine (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

C’est un joli succès pour la joint-venture franco-américaine sur le marché chinois des véhicules électriques, le plus prometteur au monde : elle vient d’être choisie pour fournir les batteries des futurs véhicules électriques de Beijing Electric Vehicle Company (BEVC), une filiale de Beijing Automotive Industry Company (BAIC). Le montant du contrat n’a pas été dévoilé mais le marché est important : BEVC prévoit de fabriquer 150 000 véhicules hybrides et électriques d’ici à 2015.

« Etre présent sur le marché chinois ...

Article précédentSolaire en crise : Evasol engage sa diversification et lorgne d’autres pays (Premium)
Article suivantL’Espagne : premier producteur d’énergie éolienne en Europe (Premium)