Deals du 11 au 18 avril : concentration dans les EnR françaises, hauts et bas des cleantech en Bourse (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

En France, le Meccano continue dans les énergies renouvelables. Dans le solaire, Total a racheté la part d’EDF ENR dans Tenesol et devient le premier producteur de panneaux photovoltaïques français. Dans l’éolien, c’est Vergnet qui signe une levée de fonds auprès du Fonds Stratégique d’Investissement et du groupe breton Nass&Wind, très ambitieux dans l’éolien offshore. Les étrangers s’intéressent aussi à l’Hexagone, à l’image de l’énergéticien portugais EDP Renovaveis dans l’éolien.

Pendant ce temps, Areva et Soitec décrochent de beaux contrats dans le solaire, Schneider Electric passe une nouvelle fois à l’offensive sur plusieurs marchés et Alstom lorgne l’éolien chinois.

Signalons aussi la première introduction d’une cleantech à la Bourse de Paris depuis le début de l’année avec la PME Moulinvest, qui avait levé des fonds auparavant.

A l’étranger, les cleantech connaissent des hauts et des bas sur le front boursier : tandis que le roi américain de l’autopartage Zipcar a décroché la timbale et s’envole à Wall Street, l’autrichien Isovoltaic, poids-lourd des composants solaires, renonce à la dernière minute à se coter à Vienne — signe que les Bourses européennes inspirent moins que celles des Etats-Unis.

Aux Etats-Unis toujours, la super-centrale solaire thermique de BrightSource reçoit de Google les ultimes fonds qui lui manquaient, et le fabricant de cellules solaires à haut rendement Suniva convainc les investisseurs. L’Europe a vu cependant des deals majeurs cette semaine, dont le rachat de Roth & Rau par Meyer Burger pour créer le n°2 des équipements pour usines de panneaux solaires, la levée de fonds de l’irlandais Wind Energy Direct, et le méga-rachat du géant belge du cuivre recyclé Metallum par un fonds américain. Américains et Français se sont par ailleurs retrouvés pour financer une start-up des supercondensateurs, Ioxus.

Voici la synthèse complète des deals de la semaine (réservée à nos abonnés) : ...

Article précédentSupercondensateurs : Ioxus lève 21 millions $ chez des américains et des français (Premium)
Article suivantStockage résidentiel d’énergie : Saft veut diviser le coût par deux (Premium)

1 COMMENT

  1. Le 10 mai 2011 Cleantuesday Paris revient sur un des thèmes leaders des Cleantech françaises, les technologies pour l’eau

    Avec entre autres:

    * la start up française AMS RD
    * la start up française Hydroforce
    * la start up française Mios
    * La société allemande Leonhard Venture (Watervent)
    * et plusieurs autres start ups et grands groupes francais et etrangers

    10 Mai 2011 18H30 – la Cantine – 151 rue Montmartre, 75002 Paris

    http://cleantuesdayparis.fr/event/

Comments are closed.