Vers une explosion du label BBC-Effinergie dans le neuf

Print Friendly, PDF & Email

Est-ce la conséquence de l’arrivée imminente de la RT 2012 ? Les demandes de labellisation de bâtiments basse consommation neuf (BBC) en France, réalisées dans le cadre du référentiel Effinergie, décollent. Partie presque de zéro, le BBC dans les constructions neuves semble amorcer une explosion qui devrait devenir exponentielle dès 2012-2013. Aujourd’hui, le secteur du logement est le plus en avance, loin devant le tertiaire. Et le nord de la France est particulièrement dynamique.

L’association Effinergie (*), qui regroupe de nombreux acteurs pour la performance énergétique des bâtiments, a dressé un bilan des projets BBC-Effinergie au 1er février 2011. Ces données s’appuient sur celles des 4 organismes certificateurs habilités à délivrer les labels BBC-Effinergie : Céquami, Cerqual Patrimoine, Certivéa et Promotelec.

Accélération des labellisations, logements en tête

Même si les proportions restent encore modestes dans le neuf, un marché encore très jeune, la labellisation BBC-Effinergie s’accélère ces derniers mois. En moins d’un an, de mai 2010 à février 2011, le nombre de logements labellisés cumulés est passé de 557 à 2.324, sur le segment des maisons individuelles, soit une hausse de 317 %.

Les logements collectifs labellisés cumulés sont passés de 1.301 (équivalent à 43 opérations) à 4.324 logements (équivalent à 136 opérations), soit une hausse de 232 % entre mai 2010 et février 2011. Seules les constructions tertiaires balbutient encore avec seulement 7 projets cumulés au 1er février, contre 3 en mai dernier.

En matière de répartition géographique, les régions du nord-ouest de la France sont les plus dynamiques : Bretagne, Basse et Haute-Normandie, Nord-Pas-de-Calais, Pays de la Loire et Ile-de-France. Les régions Rhône-Alpes, Alsace et dans une moindre mesure Provence-Alpes-Côte d’Azur et Aquitaine se distinguent aussi. En mai 2010, ces régions étaient globalement déjà en avance. A l’époque, les autres faisaient tout juste émerger des projets, d’où leur léger retard aujourd’hui. Le nord de la France, par définition plus froid, est donc plutôt pionnier en matière de construction BBC.

Les demandes de labellisation explosent

À côté de cette accélération de labellisation, très palpable dans le résidentiel, Effinergie enregistre surtout une explosion des demandes de labellisation, augurant l’émergence d’une tendance qui ne peut prendre que de l’ampleur. Les trois segments sont concernés : maisons individuelles, logement collectifs et tertiaire. Les graphiques ci-dessous montrent ces évolutions fortes sur le label BBC-Effinergie.

Dans la rénovation, l’année 2011 marque véritablement le coup d’envoi du marché de la réhabilitation BBC. Les statistiques à disposition d’Effinergie concernant son label BBC-Rénovation montrent 6 régions pionnières en France pour l’instant (Basse-Normandie, Nord-Pas-de-Calais, Ile-de-France, Alsace, Rhône-Alpes et Midi-Pyrénées). Les demandes de labellisation en rénovation proviennent néanmoins de tout le pays.

Tendances des demandes de labels BBC-Effinergies dans le neuf :

Bilan au 1er février 2011 - Effinergie

 

Données arrêtées à mai 2010 (Source : Effinergie)

(*) Effinergie s’est imposée dans la mise en place de référentiels BBC dans l’Hexagone et son assise juridique ouvre droit à des avantages liés aux labels de performance énergétique : prêt à taux zéro, crédits d’impôts, réduction de taxe foncière, extension de COS, subventions pour la mise en place d’énergies renouvelables… En France, d’autres standards percent également comme le label suisse Minergie ou encore allemand Passivhaus, relayé par l’association La Maison Passive France.