Saipem pousse l’hydrolienne de Sabella, qui glisse vers la mer

Print Friendly, PDF & Email

Article modifié le 25 mars 2011

Alors qu’au Canada, ses développements sont sur les rails, Sabella accélère en France sur son hydrolienne, après avoir regardé la concurrence s’agiter en Europe. La start-up quimpéroise (Finistère) a déjà sécurisé plus de la moitié des fonds nécessaires à la démonstration de sa technologie, une tête de série industrielle de 500 kW qui doit être installée au large de l’île d’Ouessant.

Même si de nouveaux investisseurs restent encore à convaincre, l’horizon 2011 s’éclaircit pour Sabella, qui vient de collecter ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.