L’avenir est au CIGS : les couches minces de SoloPower glanent encore 13,5 millions $

Print Friendly, PDF & Email

Après avoir déjà obtenu plus de 50 millions de dollars début janvier, et surtout s’être vu enfin débloqué en févier un crédit de 197 millions de dollars accordé par le Département de l’énergie, complété par un prêt de 20 millions de l’Etat de l’Oregon, le fabricant américain de films solaires en couches minces SoloPower a encore glané 13,5 millions auprès des mêmes fonds qu’en début d’année (Crosslink Capital, Hudson Clean Energy Partner et Convexa), selon un avis financier.

SoloPower paraît donc bien lancé pour ouvrir prochainement sa première usine à l’échelle commerciale ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.