IBM se décide finalement à un rachat dans le bâtiment intelligent (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Contrairement à ses grands concurrents qui multiplient les acquisitions dans le smart grid depuis 18 mois, IBM avait jusqu’ici préféré agir seul, en privilégiant ses propres logiciels et en nouant des partenariats, la dernière en date avec Schneider Electric. Mais il vient de se décider à élargir son approche en rachetant un spécialiste américain des logiciels de gestion des bâtiments, Tririga pour un montant non dévoilé. ...